Expatriation·L'Angleterre·L'Europe

Retour chez les Roast Beef

Après un petit temps mort sur le blog, me voici de retour! Tout d’abord, un grand merci d’être venu lire ce blog avec autant de fidélité malgré mon absence. La fin 2017 ne s’est pas déroulée comme prévu (comme pas mal de choses dans ma vie, rien n’est jamais fixé à l’avance).

Un retour en France manqué

J’avais annoncé dans  Retour en Europe  que je souhaitais faire une formation (qui était une formation dans une école Montessori). J’avais la possibilité de le faire en volontariat Européen, mais cela n’a pas pu se faire: manque de clarté du projet de la part de mon futur employeur, je ne me sentais plus en confiance. J’ai essayé de trouver d’autres volontariat européen sans succès…J’ai essayé de trouver du travail plus « ordinaire » avec mon bac + 5, sans succès non plus. Une belle désillusion sur mon pays natal (pour rappel, j’étais en France pendant 6 mois tout de même!). Malgré toute la bonne volonté et l’envie du monde, rester en France en mode alloc’ n’était pas envisageable.

J’ai donc eu ce projet d’avorté, juste après le voyage en Allemagne qui ne s’est pas non plus déroulé comme prévu… Je ne me retrouvais pas dans le séjour linguistique qui m’avait été proposé, je souffrais aussi d’isolement….bref, ce n’était pas le combo idéal pour moi ! J’ai donc préféré rentrer passer le mois d’août auprès des miens et heureuse que de m’efforcer dans quelque chose qui ne me convenait pas. J’apprécie la chance que j’ai eue, je n’ai pas envie d’être ingrate, mais je pense que je n’ai tout simplement plus l’âge pour les séjours en mode colonie de vacances. J’en ai assez souffert étant ado… Voilà, le voile est levé sur ce mois d’août chaotique.

God Save the Queen

Je suis donc retournée dans mon deuxième pays, l’Angleterre, où j’ai eu des entretiens d’embauche dans la semaine où je suis rentrée! Un véritable contraste par rapport à la France. Il faut dire que chez les British, on s’en carre de la cohérence entre ton job et tes diplômes: du moment que tu es motivé et que tu as un peu d’expérience (même en volontariat), c’est bingo !

J’ai eu une petite période flottement où je me suis demandée ce que j’allais faire de mes 10 doigts. J’ai enseigné brièvement le français dans une école primaire bilingue en parallèle à un autre travail qui maintenant retient toute mon énergie, ma joie et qui n’est pas en rapport avec l’enseignement. Dieu que cela fait du bien d’avoir une atmosphère de travail positive et saine.

Je consacre le reste de mon temps aux choses que j’aime: le yoga, la méditation, le dessin, faire des tutos écolos, me balader, m’occuper de mon hamster… Je pense me trouver un projet à côté de mon taff mais je me cherche encore.

Trouble is a friend of mine

Malgré ce super nouveau départ, j’ai eu une phase de rechute et dépression est revenue toquer à ma porte. Je pense que dire au revoir à ma carrière de prof à temps plein, le changement de vie radical entre le voyage au Japon et le train-train du quotidien, le fait d’être seule dans une nouvelle ville a été un bouillon de culture idéale pour une petite déprime. Je ne dis pas, j’ai bien su réagir et ce n’était rien comparé à ce que j’ai eu en 2016! Si un jour vous avez un gros coup de mou en Angleterre, Talking Therapy et The Samaritans sont les meilleures assos vers qui se tourner (car si vous attendez après votre docteur…).

La suite?

Je ne m’appellerais pas Travelling Petit Pain si je ne voyageais pas un minimum. 2018 ne fera pas exception: je compte m’envoler pour le sud de l’Europe pour les 50 ans de ma maman au printemps et je m’envole en Indonésie cet été!

Mes aspirations en ce moment sont de faire une retraite de yoga, visiter le temple bouddhiste à 2h de chez moi, continuer le dessin, rentrer en France autant de fois que j’en ai envie, lire pleins de livres, perfectionner mon Reiki, ne pas oublier le japonais, me faire des amis dans ma nouvelle ville, reprendre en main le blog… bref, pleins de projets!

Le blog reprend donc, d’une manière différente. Je me cherchais beaucoup depuis mon article évoquant mes doutes face à l’écriture,  et j’apprends depuis à lâcher prise. En espérant que cette nouvelle envolée vous plaise.

Prenez soin de vous

 

2 commentaires sur “Retour chez les Roast Beef

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s